Actualités

Inscrivez-vous à la newsletter du réseau

Les locaux et espaces de travail contribuent au bien-être des salariés

Les nouvelles stratégies immobilières des entreprises :

Après les économies, le bien-être des salariés: les priorités régissant les achats immobiliers sont en train d’évoluer. Alors que, suite à la crise des 2008, les entreprises cherchaient à faire des économies et se tournaient vers des locaux avant tout bon marché, elles sont désormais plus attentives à la qualité des produits immobiliers qu’elles achètent ou qu’elles louent. La raison : les difficultés de recrutement et le fort turnover auxquelles elles sont soumises.

En effet, les profils qualifiés, notamment dans l’informatique, sont de plus en plus difficiles à trouver… et à garder ! D’après une étude de Pôle Emploi et du Credoc, 44,4 % des recrutements sont jugés « difficiles » par les entreprises et ceci principalement en raison d’une pénurie de candidats (83 %). Quant au turnover, 48 % des salariés français seraient prêts à changer d’entreprise : 15 % recherchent activement un nouveau poste et 33 % considéreraient favorablement une proposition (étude Evolution of Work 2.0 2018, publiée par ADP Research Institute). Du côté de la jeune génération, cette envie d’ailleurs est encore plus présente : 48 % des Millenials seraient prêts à quitter leur job (Cegos – 2017).

Dans ces conditions, tout doit être mis en oeuvre pour séduire les candidats à l’embauche et faire en sorte que les salariés restent le plus longtemps possible dans l’entreprise. Or, les locaux font partie des éléments qui permettent de faire progresser la « marque employeur » : une étude de la plateforme d’emploi Meteojob (mai 2018) révèle que 64 % des candidats postulent en raison de la localisation (deuxième raison, après le contenu du poste) et que 53 % attachent de l’importance à la découverte des locaux lors du processus de recrutement (troisième attente derrière le contenu de la mission et l’ambiance).

En effet, plusieurs études ont démontré que des employés satisfaits de leurs espaces de travail sont plus productifs. Il ne s’agit donc plus de parquer ses employés dans une tour sans âme à plus de 45 minutes de chez eux, mais de leur offrir des locaux agréables, situés à proximité des moyens de transport et dans un quartier vivant. C’est en partant de ces critères, ceux des employés, que les achats immobiliers doivent se décider.

Source Décision-achat.fr – janvier 2019